La Caravane de l’Image

Objectifs

Par la rencontre entre des artistes et des habitants lors du passage de la Caravane, il s’agit de donner la possibilité aux habitants de s’exposer aux autres. Les lieux de vie s’exposent ainsi dans la diversité de leurs identités humaines, au plus près des acteurs que sont les habitants. La dynamique de réalisation participe ainsi au lien social par la culture.

Cette initiative contribue à la sensibilisation et à l’initiation aux pratiques artistiques de publics qui peuvent en être éloignés, personnes socialement défavorisées, ou souffrant de handicaps, jeunes, dans le domaine des arts visuels.
Développée sur plusieurs années, 2009 à 2012, de façon graduelle et systématique, La Caravane contribue ainsi à l’émergence d’un inventaire humain sensible des lieux de vie de notre région.

Le regard de l’artiste dialogue avec celui des habitants rencontrés et des partenaires culturels associés, lors :

  • des séances de prises de vue, lors de l’échange avec les candidats à l’autoportrait,
    de la sélection des images et de l’installation du dispositif de narration visuelle, créé pour la restitution des images, dans les expositions, lors des projections des films documentaires réalisés et dans la rue,
  • de la mise en place partagée et l’implication dans des projets d’éducation artistique susceptibles d’être mis en place dans le sillage de la Caravane.

L’invitation à l’autoportrait d’habitants du territoire

  • Un studio photographique ambulant va de quartier en quartier, de village en village, de ville en ville, s’installe sur les places publiques, des marchés, des lieux fermés (maison de retraite, ferme d’accueil thérapeutique, structure d’insertion, centres culturels et sociaux…) et propose aux habitants de se présenter aux autres, par l’autoportrait et des prises de vue qu’ils font de leur environnement proche.
  • Autour de la Caravane de l’Image, l’intervention des partenaires culturels locaux se coordonne. Leur rôle est crucial avant, pendant et après le passage de la Caravane.

Le retour vers les habitants avec le film
Un travail documentaire (photo, vidéo) backstage est réalisé. Il capte les bruits, la parole et les images qui témoignent de cette expérience. Il est projeté là où la Caravane est passée et ailleurs sur le territoire.

  • Près de 200 autoportraits auront été réalisés entre 2009 et 2012
  • Une dizaine de films vidéos auront été montés.

La Caravane de l’Image en tant que projet pluri-annuel, n’a de sens que si le territoire, dans son ensemble, a la possibilité de se regarder dans le miroir de ces images réalisées par les habitants eux-mêmes.

Structures partenaires

  • Espace Aragon (Villard Bonnot)
  • Espace Jeunes Gaïa (Pontcharra)
  • Espace Paul Jargot (Crolles)
  • Ferme thérapeutique de Bellechambre (Sainte Marie du Mont)
  • Lycée horticole (Saint Ismier)
  • Maison de retraite (La Terrasse)
  • Mairie (La Terrasse)
  • Maison des services publics (Saint Bernard du Touvet)
  • Scènes Obliques (Les Adrets)
  • Solid’Action (Saint Hilaire du Touvet)
  • Theys en Folie (Theys)

Réalisations (9 films)

| 1 | 2 | 3 |

video Theys

DVD - 6mn

La Caravane de l’Image ... à Theys 38570

video Col de Marcieu

DVD - 7mn

La Caravane de l’Image ... à Col de Marcieu - St Bernard du Touvet 38660

video Pontcharra

DVD - 7mn 21

La Caravane de l’Image ... à Pontcharra 38530