Mémoire des conflits (Le projet européen 2Wards Europe)

Quand des citoyens européens transmettent leur expérience des conflits, par la parole et l’image

Objectif

L’objet de ce projet européen, accepté en juillet 2012, est de faire émerger, par le dialogue intergénérationnel, entre des jeunes adultes s’engageant dans un processus d’éducation informelle, et des personnes ayant vécu des conflits majeurs du XXème siècle, des histoires vécues témoignant de la façon dont les citoyens européens transmettent leurs expériences des conflits du XXème siècle. Ce projet va permettre de développer les échanges culturels et artistiques et la mobilité entre les personnes et groupes participants à ce projet et de mettre en valeur ces témoignages, notamment à la fin de la durée du projet qui va coïncider avec le centenaire de la première guerre mondiale en 2014, qui sera célébré dans de nombreux pays d’Europe. D’une façon ou d’une autre, il a vocation à contribuer à l’affirmation d’une identité européenne fondée sur une communauté de destin.

Publics

Démarche intergénérationnelle, jeunes et séniors

Réseau européen de centres et d’acteurs culturels et sociaux

  • Social Service Centre De Zeyp, Ganshoren, Belgique
  • Centre culturel de Ganshoren - La Villa, Ganshoren, Belgique
  • Centar za kulturu Trešnjevka, Zagreb, Croatie
  • Gminny Osrodek Kultury Olesnica z siedzibą w Boguszycach, Boguszyce, Pologne
  • Paroles par l’Image, Theys, France
  • Pécsi Kulturális Központ, Pecs, Hongrie
  • The Voionmaa Institute, Ylojarvi, Finlande
  • Cēsu Kultūras un Tūrisma centrs, Cesis, Lettonie
  • Jugend- & Kulturprojekt e.V, Dresde, Allemagne.
  • Suedwind Entwicklungspolitik Niederoesterreich Sued, Wiener Neustadt, Autriche

La réalisation du projet dans notre région

Le thème
En fonction de l’histoire et des motivations de chaque membre du groupe de jeunes adultes qui sera constitué, il est proposé que le groupe travaille sur la notion de conflit (guerre), sur LE conflit, et sur les façons dont les générations successives transmettent leur expérience de la guerre.

La démarche
Plusieurs séances de préparation, appelées « ateliers » vont aider le groupe à cerner les possibilités de l’exploration de la mémoire qui sera réalisée par chacun ensuite. L’histoire, la sociologie, la photo, la vidéo (voire la philo) seront ainsi mises à contribution pour s’ouvrir à différentes façons de travailler la mémoire des guerres et de la restituer. Les participants au projet pourront s’appuyer sur un groupe de personnes ressources (historiens, sociologues, photographes et vidéastes) qui viendront partager leur propre façon de travailler la mémoire..
Un processus d’exploration individuelle de la mémoire des guerres au sein de l’environnement familial ou local, sera ainsi engagé avec notre soutien du groupe de personnes ressources.
Cette exploration fera l’objet d’un échange régulier lors de réunions du groupe, de façon à ce que se construise progressivement une démarche collective.

Le calendrier
Le projet dure 2 années – de l’été 2012 à l’été 2014.

Il sera rythmé par des échanges entre coordinateurs des différentes équipes et entre jeunes participants des différents pays. En fonction de discussions à avoir au sein du réseau européen, il sera envisagé un voyage de tout ou partie du groupe de participants dans un autre pays européen avant ou pendant l’été 2013 et à l’été 2014. Le but étant de comprendre la façon dont la mémoire des conflits est abordée dans d’autres pays et de montrer ce qui aura été fait ici..

Réalisations (1 film)

video Mon petit Vietnam

DVD - 15'10 - 2014

Mémoires de conflit : des civils témoignent de leur vie après la défaite française en Indochine.