Nos rêves, de la Baltique aux Balkans

« De la Baltique aux Balkans, Quand des jeunes prennent l’appareil photo ou la caméra et racontent leurs histoires en / à l’Europe »

Objectif

Ce projet cherche à encourager un processus de création artistique, qui s’appuie sur le regard porté sur les vies individuelles et collectives, passées, actuelles et futures. Il parle d’identités individuelles et collectives. Il offre la possibilité de poser des questions à d’autres groupes, d’échanger et de discuter de la préservation et de l’évolution des identités et de leur diversité en Europe. Ce dialogue entre les participants permet de penser collectivement la diversité culturelle et les différences , comme creuset possible d’une Europe, construite et encore à construire par et pour les jeunes citoyens.

Le choix d’un thème large et commun de travail à explorer visuellement, Nos rêves, vise à faciliter et à donner un cadre à ce dialogue interculturel, nécessaire au sein de l’Europe, sur la diversité et l’identité.

Méthode

La méthode proposée revêt un caractère expérimental, elle va s’enrichir et se consolider chemin faisant. Elle se distingue par l’importance accordée à la formation artistique des adolescents, leur permettant de s’engager dans un processus de création visuelle, dans leur pays et ensemble lors des ateliers ayant lieu tous les cinq ou six mois. La seconde dimension forte de cette méthode est la diversité des formes d’échanges, entre et pendant les ateliers et les résidences d’artiste.

Ces ateliers de rencontres et de création collectives entre groupes d’adolescents ponctuent, en effet, le projet de temps forts. Ils constituent en outre, un espace de gestion collégiale du projet et de construction collective de la méthode, par les partenaires impliqués.